Sortie de zone

Pour cette première journée de printemps dans cette situation plus que perturbée je vous partage cette courbe de transition de John Fisher que je trouve intéressante pour comprendre les périodes de transition que nous vivons tous actuellement.

Nous sommes en effet tous sortie de notre zone de confort du jour au lendemain avec nos doutes sur la situation à venir, avec de nouvelles habitudes à mettre en place tant au niveau personnel que professionnel.

Pour ma part cette courbe du changement m’apporte une vision claire de toutes les étapes à franchir pour aller d’une situation à une autre, et m’a accompagnée pour tous les changements mis en place jusqu’à présent dans ma vie.

Aucun texte alternatif pour cette image

Nous sommes contraints de changer nos habitudes :

– rester chez nous, et ne rien faire car en chômage partiel ou total ou sans activité

– travailler dans un contexte anxiogène,

– travailler en télétravail, avec les enfants en plus

Nous allons tous passer par les différentes phases de la courbe, et c’est normal avant de nous habituer à chaque nouvelle situation. Plus ou moins rapidement selon chaque personnalité.

Comment je vais réussir à m’organiser, et à tout faire ? Que faire de tout ce temps à ma disposition ? Quel va être l’avenir ? sont sans doute quelques unes des questions qui tournent dans vos têtes …

L’ennui, le télétravail, l’incertitude ou la suractivité sont difficiles à gérer, et toutes n’ont pas les mêmes solutions.

Nous sommes tous dans la même situation face à tous ces changements.

Savoir que c’est normal d’être joyeux anxieux et en colère dans cette première phase peut aider.

Il est nécessaire d’avoir ces différentes phases pour passer d’une situation connue à une situation inconnue peut permettre de mieux gérer cette période, et ce pour toutes les décisions que nous prenons.

C’est un peu comme aller d’une montagne à une autre il est nécessaire de descendre un peu une montagne pour remonter sur l’autre, et accepter la nouvelle situation, qui ouvrira certainement de nouveaux horizons, de nouveaux chemins.

Prendre ses marques progressivement pour chaque situation. Accepter que cela prenne du temps. Traverser les périodes d’anxiété de peur de colère qui amèneront progressivement plus de positif et d’acceptation est normal.

Il faut du temps pour passer d’une situation connue à une autre, c’est normal.

Se rappeler aussi qu’« Hormis les soignants, et ceux qui assurent les besoins de première nécessité qui sont en première ligne on ne sauve pas tous des vies » et toute la pression que vous vous mettez actuellement n’est peut-être pas indispensable non plus dans cette période difficile, même si elle est rassurante dans un premier temps.

Pour le moment une seule chose à faire pour réellement sauver des vies à notre niveau c’est de : rester chez nous, limiter les contacts au strict nécessaire, se demander quand on sort si c’est vraiment vital pour soi ou pour d’autres personnes.

Garder confiance quand vous êtes obligé d’aller travailler car si on respecte tous les règles il y aura moins de monde partout, et tout le monde fait de plus en plus attention.

Dans ce cas redoubler de vigilance au niveau des contacts, du toucher, et du lavage de mains.

Pour prendre soin de soi et gérer l’ennui : il y a une multitude d’idées qui circulent sur le web mais la plus importante est d’accueillir vos émotions, et mettre en place des actions pour les exprimer, les partager. C’est important, c’est pourquoi il est recommandé de garder un contact avec ses proches, ses collègues et ses amis. S’adresser sinon à un réseau d’entre aide ou un professionnel pour parler. Et si vous n’aimez pas parler écrivez les !

Progressivement nous allons nous habituer, changer nos habitudes et faire preuve de créativité pour nous adapter et accepter…. Nous ne pouvons pas tout contrôler et le monde ne va pas changer en un claquement de doigts : il faut du temps.

La patience est d’or….

La seule chose que nous pouvons réellement contrôler c’est ce qui émane de nous : nos pensées, nos discussions, nos actions, nos partages, nos sourires, notre écoute, nos réactions, notre disponibilité pour les autres, notre bienveillance envers nous-même et nos proches.

J’espère que cette courbe vous aidera à tenir, moi elle est afficher dans mon bureau et je la regarde régulièrement.

Je vous souhaite un bon premier week-end de confinement en ce début de printemps qui annonce un renouveau à venir.

Je vous suggère aussi de ne pas regarder en boucle les chaines d’informations qui peuvent nous angoisser quelque peu (c’est un euphémisme 😉) sur la situation….

Virginie Lemaire

Manage & Vous

Consultante et formatrice pour le maintien du bien-être en entreprise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close